Dépendance : notre sélection des propositions provenant du rapport sur le grand âge et l’autonomie remis au gouvernement le 28 mars en vue d’une loi

Suite à la concertation sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes lancée il y a 6 mois, un rapport a été remis le 28 mars 2019. Pour le gouvernement, l’objectif de ce rapport, réalisé par Dominique Libault, président du Haut Conseil du financement de la protection sociale, est de mettre en place des solutions concrètes à court et long terme, en vue de l’adoption d’une loi Dépendance d’ici la fin de l’année.

Ce rapport, consistant en la présentation des enseignements de la consultation, a permis de faire éclore 175 propositions.

Ci-dessous notre sélection parmi les propositions sélectionnées par le gouvernement :

– Revalorisation des services d’aide à domicile. Cela peut passer par la mise à disposition d’un outil permettant au personnel d’aide à domicile de suivre efficacement l’évolution dans le temps de l’activité de leurs bénéficiaires et ainsi de donner un sens à leurs interventions au quotidien;

– Augmentation de 25% du taux d’encadrement en EHPAD d’ici 2024, avec la création de 80 000 postes supplémentaires. Mais aussi la rénovation des maisons de retraite publiques devenues vétustes. L’installation de solutions à même de faciliter le travail du personnel soignant et de mieux sécuriser les patients, telle que la solution Otono-me EDAO EHPAD, pourrait permettre notamment de diminuer le stress du personnel soignant;

– Accélération de la mise en place de la démarche d’EHPAD hors les murs afin de faciliter l’intégration des patients entre leur domicile et l’EHPAD en faisant bénéficier des offres et des technologies disponibles en EHPAD directement à domicile. Cette démarche nous semble effectivement indispensable, et répondant aux souhaits des personnes concernées : rester à domicile.

– Indemnisation du congé de proche aidant avec une négociation obligatoire dans les branches professionnelles pour faciliter sa mise en place en entreprise. Il faut savoir que des outils permettant de veiller à distance sur son proche âgé au quotidien existent. L’application Otono-me de Telegrafik vise notamment à contribuer au bien-être des aidants.

– Lancement d’une mobilisation nationale pour la prévention de la perte d’autonomie. En effet, une fois installée, la dépendance est irréversible. La prévention est devenue un sujet essentiel à ne pas négliger. La détection en avance de phase d’une fragilisation chez une personne âgée est un excellent moyen de traiter la problématique avant une situation plus grave telle qu’une chute.

Reste maintenant à patienter jusqu’à l’automne afin de voir ces propositions retenues dans le cadre de la nouvelle loi dépendance.

 

Pour en savoir plus, découvrez notre prochain webinar sur la détection de signaux faibles au service de la prévention et de la conservation de l’autonomie :