Lorsque le plan national canicule est activé, des actions doivent être mises en place pour prévenir et limiter les effets sanitaires de la vague de chaleur.

En Établissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), en Établissements Accueillant des Personnes Âgées (EHPA) (maison de retraite, foyer logement) et en unité de soins de longue durée, le plan de veille et d’alerte repose alors sur la mise en place d’un « plan bleu ».

Les résidents accompagnés par les personnels des EHPADs doivent alors adopter les bons réflexes régulièrement rappelés par les Agences Régionales de Santé : boire environ 1,5L d’eau par jour, passer du temps dans un endroit frais, manger en quantité suffisante.

L’installation d’au moins une pièce rafraîchie constitue une réponse efficace et obligatoire pour lutter contre les effets des très fortes chaleurs et les conséquences qu’elles ont sur les personnes fragiles. Et l’accès aux dossiers médicaux et de soins des personnes habilitées doit être facilité, notamment en cas d’une prise en charge médicale urgente d’un résident.

La relève automatique des températures : une aide précieuse

Exemple de courbe de suivi dans une chambre d'EHPAD de Haute-Garonne - Eté 2020

La relève automatique des températures peut également constituer une aide précieuse : les capteurs doivent être installés dans les chambres les plus exposées au risque de forte chaleur, de par leur positionnement dans le bâtiment et leur orientation / exposition, ainsi que dans les pièces et espaces communs pour lesquels on souhaite effectuer un suivi.

Une fois les capteurs installés, le système enverra des alertes automatiques en cas de dépassement des seuils fixés, et permettra à tout moment d’accéder à l’historique des données. Une analyse fine permettra alors de mieux comprendre la dynamique des températures au sein du bâtiment et de proposer des mesures préventives, comme l’ajout d’un film thermique sur les vitrages par exemple.

Être attentif aux températures tout au long de l'année

Enfin, il faut noter que les capteurs de températures sont utiles tout au long de l’année. Ils permettent d’identifier des défauts, tels qu’un chauffage hors service, une climatisation poussive, un radiateur mal réglé, ou encore une fenêtre restée ouverte. Une alerte est alors envoyée automatiquement, et les événements sont historisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *