image_printImprimer cet article

Article paru le 20 février 2015, Auteur : Hugues-Olivier Dumez

La ville rose prend soin de ses cheveux blancs

[…]

La start-up Telegrafik veille  sur les domiciles

« Autour de la « Silver économie« , cela foisonne ! Reste à trouver le bon modèle économique, nuance Philippe Prigent, directeur du pôle de compétitivité. La sécurité sociale ne pourra plus assumer seule le financement. Qui des familles, des assurances ou des mutuelles pourront prendre en charge le maintien à domicile ? La France doit redéfinir rapidement son modèle si l’on ne veut pas se faire doubler par la concurrence étrangère. »
Fidèle à son rôle d’animateur de la filière, en partenariat avec la Région, le pôle Cancer-Bio-Santé était présent en décembre dernier lors du salon Silver Economy Expo de Paris. Cinq entreprises régionales y étaient représentées, dont Telegrafik. Labellisée par le pôle de compétitivité, en lien avec le Gérontopôle et le Laas-CNRS, cette start-up développe un service de télésurveillance rendant obsolète le traditionnel médaillon de téléassistance que l’on porte sur soi. « Notre solution est non intrusive, souligne Carole Zisa-Garat, diplômée de l’Ecole des mines de Paris. Cinq capteurs sont installés dans le domicile de la personne. Dès qu’une anomalie est détectée, une alerte est automatiquement envoyée par SMS aux proches ou vers un plateau d’assistance. »
La jeune femme garde en mémoire les 15 000 décès lors de la canicule de 2003. « Tout le monde est concerné par le maintien à domicile. Notre projet « OTONO-ME » de télésurveillance peut aussi s’installer ponctuellement, par exemple après une hospitalisation ou en cas de handicap. »

Au total, Midi-Pyrénées revendique 20 laboratoires et 200 entreprises impliquées dans l’économie des services aux seniors, à l’image de Topcher, avec son fauteuil électrique capable d’emprunter un escalier, ou de Smart Rosks, qui détecte la perte d’autonomie en analysant les compteurs d’eau et d’énergie pour collecter des données de consommation. 
Retenue par le gouvernement en 2014 parmi les cinq territoires pilotes de la « silver économie », la Région a voté un plan 2014-2016 de 15 millions d’euros pour accompagner et financer la filière. Dans la foulée, un appel à projets Silvereco 2015 a été lancé avec une limite de dépôt des candidatures au 25 février prochain. Il y a fort à parier que des projets tels que « Respect » (semelles intelligentes) ou « OTONO-ME » (télésurveillance) se retrouvent dans les dossiers de candidature. Pourquoi pas lauréats ?

 

Logo La Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.