Nous sommes à l’aube d’une révolution. Cette révolution va nous permettre d’accéder à de nouveaux types de services connectés. Néanmoins, cette révolution implique des risques et des challenges que nous allons devoir surpasser afin d’être à même de faire émerger l’innovation.

L’internet des objets est une révolution qui va nous faire passer d’une économie des produits à une économie des usages. Nous pourrons ainsi travailler à la réduction massive des inefficiences, mettre mieux en adéquation l’offre et la demande, ou encore optimiser les chaînes logistiques. Ce qui n’est pas un vain mot lorsque l’on sait que 50% de la production alimentaire mondiale n’atteint pas nos estomacs. On peut également s’attendre à ce que l’internet des objets se fonde dans nos vies, rende nos parcours clients plus fluides, nous permette d’optimiser à large échelle les consommations d’énergie, nous facilite la vie,  améliore notre santé, favorise des découvertes scientifiques, et favorise la prévention, comme celle des chutes chez les personnes âgées. L’impact sera également fort dans les secteurs agricoles et industriels.

Internet_of_thingsThe internet of things, par wilgengebroed

Néanmoins, pour favoriser cette évolution et pouvoir bénéficier de ce Progrès, il faudra dans les prochaines années savoir s’organiser pour pouvoir faire émerger l’innovation.

En effet, techniquement, l’internet des objets et tout son potentiel reposent sur :
1) Des objets communicants par eux-mêmes, et qui deviennent de plus en plus intelligents.
2) Des objets qui parlent entre eux (exemple de la domotique, qui permet de faire interagir dans une maison le système de chauffage et les commandes des volets).
3) Le Big Data : tous les objets fournissent une foultitude de données, et c’est l’analyse massive de cette grande volumétrie de données hétérogènes et idéalement interopérables qui permet des services d’une autre échelle (exemple des smart grids).
4) L’Open Data : la mise à disposition des données entre entreprises, et les consommateurs et citoyens (Ex : smart city).

Donc pour arriver à bénéficier de l’internet des objets et favoriser cette évolution, il faut que les données soient interopérables, qu’elles soient accessibles, que leur potentiel puisse être exploité via le Big Data et l’Open Data. Les plateformes Internet des Objets auront dans ce domaine un rôle majeur à jouer.

 

Nous ne proposons pas de réponses figées à la question de l’internet des objets et de son évolution dans cet article mais plus une ouverture au débat, alors n’hésitez pas à donner vos avis en commentant cet article pour enrichir la réflexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *