image_printImprimer cet article

Pratiquer une activité physique régulière ne vous garantit pas de faire disparaître toutes les altérations de votre santé dues au vieillissement. En revanche, cela est indispensable afin de préserver une bonne santé tout au long de sa vie. Faire du sport régulièrement permet de limiter et de ralentir la perte des capacités physiques, en allant même jusqu’à repousser les risques de dépendance de la personne âgée de 10 à 12 ans.  Même si vous commencez à en pratiquer tardivement au cours de votre vie, cela vous garantit toujours de multiplier les chances de vieillir en bonne santé et donc de préserver votre autonomie le plus longtemps possible.

Une activité physique pour repousser la dépendance

Les seniors préfèrent parfois éviter les activités sportives par crainte de provoquer des incidents qui risquent d’aggraver leur état de santé, comme les risques de chute, ou d’accentuer leur état de fatigue. Mais aussi étonnant que cela puisse paraître, il est bon à savoir que le sport et l’âge font bon ménage. Toutefois, il est fortement conseillé de bien choisir une activité sportive qui s’adapte à votre condition physique et de la pratiquer régulièrement.

Chez les personnes âgées de 50 à 65 ans, une activité physique de 30 à 45 minutes, pratiquée au minimum 3 fois par semaine, réduit de 30% les probabilités de survenues de difficultés fonctionnelles au cours de la décennie qui suit. Des études interventionnelles menées auprès de seniors sédentaires ont permis de confirmer que le fait de pratiquer une activité physique régulière pendant quelques mois a permis d’améliorer significativement leurs performances fonctionnelles telles que la vitesse de marche, la mobilité et l’équilibre. Cela prouve bel et bien que le sport est un moyen efficace pour préserver l’autonomie dans les activités quotidiennes. Même si la personne en question est déjà considérée comme fragile, une activité physique lui permet tout de même d’observer sur la durée une amélioration de ses performances fonctionnelles suite à un programme d’exercices régulier.

Toute occasion de bouger est bonne à saisir. Qu’il s’agisse d’activités intégrées à la vie quotidienne telles que les déplacements à pieds, le ménage, le jardinage ou encore de faire les courses. Toute activité physique, qu’elle soit courte ou peu intense, comme monter deux étages d’escaliers ou marcher pendant 15 minutes, est déjà profitable. Enfin, les experts préconisent de commencer à pratiquer des exercices physiques le plus tôt possible afin de bénéficier d’une réserve fonctionnelle suffisante au grand âge, qu’il faudra ensuite continuer à alimenter.

Les activités physiques recommandées pour les seniors

Il est tout à fait possible pour les personnes âgées d’atteindre les 150 minutes d’activité physique hebdomadaires recommandées par l’Organisation Mondiale de la Santé. Il s’agit le plus souvent d’une question d’organisation, et il est fortement conseillé de consacrer 30 minutes  à de l’activité physique d’intensité modérée 5 fois par semaine. Le plus important est d’être à l’écoute de son corps ; la pratique ne doit pas se faire de manière intense et irraisonnée. Gardez en tête que pour “bien vieillir”, il n’est pas utile de repousser ses limites, l’objectif premier étant d’être en bonne forme.

Quand on prend de l’âge, il est indispensable de choisir minutieusement ses exercices sportifs. L’activité la plus simple et la plus adaptée pour les seniors est la marche. C’est quelque chose que les personnes âgées peuvent pratiquer quotidiennement, en organisant par exemple des balades avec les petits enfants ou bien en privilégiant les déplacements à pieds plutôt que de prendre les transports. L’avancée en âge est indissociable de la perte d’équilibre, équilibre qu’il est nécessaire de travailler en pratiquant de simples exercices comme monter et descendre les marches lentement.

Il est enfin de plus en plus conseillé d’intégrer à ses programmes d’entraînement des séances d’exercices en groupe. Ce genre de programmes offre un environnement social stimulant qui va contribuer à lutter contre la solitude. En plus de favoriser le lien social, le fait d’appartenir à un club offre la possibilité de bénéficier d’un encadrement de la part d’un professionnel de la santé et est source de motivation.

La technologie au service du bien vieillir

De nouvelles technologies innovantes et prometteuses se répandent de plus en plus. Des appareils d’exercices sont mis à disposition afin de favoriser le mouvement et le contrôle postural. Dans ce cadre, on peut citer le KINÉ-SIM, véritable innovation pour le marché du Smart Care. Cet appareil d’exercices d’équilibre et de motricité intègre des technologies de divertissement, et est spécialement conçu pour la réadaptation et le maintien de l’autonomie fonctionnelle des personnes fragilisées ou âgées. 

De manière ludique et interactive, il offre la possibilité de faire des exercices physiques asservis à une vidéo de la vie quotidienne. Plusieurs scénarios sont possibles comme embarquer sur une gondole à Venise, ou marcher en raquette dans la neige. Le KINÉ-SIM propose également des activités interactives via des jeux vidéos pour travailler l’équilibre et les postures de l’usager. En plus de sa capacité à procurer de la motivation pour pratiquer une activité physique, il permet de conforter les diagnostics médicaux et de mesurer les évolutions de l’utilisateur.

Gardez en tête que toute occasion de bouger est bonne à saisir ! Les personnes qui consacrent une partie de leur temps à faire une activité physique développent une meilleure perception de leur santé mentale et physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.