Directeur des opérations - Les Opalines Sud
Directeur des opérations - Les Opalines Sud

“L’EHPAD est en pleine transformation, il doit se réinventer, afin d’être adapté aux nouvelles pathologies et garantir une meilleure prise en charge”, explique Ladislas de Cours, Directeur des opérations sud du SGMR Les Opalines.  Notamment afin de répondre à cette nécessité pour les groupements d’EHPADs de mettre en place de plus en plus de services tournés vers le maintien à domicile.

Pourquoi le maintien à domicile porté par un EHPAD ressource ? 

Afin de mieux comprendre les enjeux que ces nouvelles approches soulèvent, nous avons interrogé le Directeur des opérations Sud du SGMR Les Opalines à Nîmes. Spécialisé dans l’Ehpad traditionnel, sa vision est celle de la rapide reprise d’autonomie pour les séniors et le retour à domicile après un séjour en Ehpad : 

“Il y a plusieurs facteurs :

Le premier, intrinsèque à l’établissement et l’équipe de Nîmes, c’est qu’il existe une approche thérapeutique unique, un vrai pôle d’excellence sur ce plateau de kinésithérapie. C’est une force de l’établissement, c’est pour nous un axe de différenciation important sur le territoire nîmois, c’est peut-être le seul établissement qui à mon avis est capable d’apporter ce niveau de services, avec les équipes de kiné et ce médecin coordonnateur.

Du coup cela apportait un terrain et un support propices pour le développement de l’appel à projets mené avec Telegrafik et Kiné-sim.

Après, si l’on prend un peu de hauteur, c’est vrai qu’il y a plusieurs facteurs, le principal aujourd’hui étant, comme je vous le disais, que l’EHPAD est en pleine transformation, il doit se réinventer, afin d’être adapté aux nouvelles pathologies et garantir une meilleure prise en charge.

Et enfin, à côté de cela, vous avez également l’État qui essaie d’inventer des solutions alternatives à l’Ehpad, car la majorité des gens et même la totalité n’aspire qu’à une chose, vivre et même mourir chez eux. L’Ehpad doit donc se moderniser, et dans le même temps il faut que nous fassions tout notre possible pour accompagner les gens au maximum, déporter l’expertise qu’on a en Ehpad afin d’arriver à terme à la déployer à domicile. »

Déployer l’expertise de l’EHPAD dans le contexte du domicile

« Il existe déjà une palette de services apportés par différents opérateurs du service à la personne, qui vont permettre aux gens dépendants de pouvoir assurer le quotidien, mais moi venant du domicile j’avais à cœur de créer une offre de solutions qui soit plus en adéquation avec le parcours de vie de la personne. On travaille notamment autour de la prévention, autour de différents items :

– l’isolement social, qui crée un décrochage pour la personne à domicile ;

– la prévention contre la chute, car on sait que lorsqu’il y a une chute à la maison on va commencer à entrer dans uns spirale infernale entre hospitalisation, retour à domicile, SSR, retour à domicile, Ehpad, et c’est là qu’en général les gens vont décliner, non pas à cause de la chute proprement dite mais de toutes les interventions chirurgicales qu’elle entraine, traitements médicamenteux, changements d’établissements sur des durées très courtes, etc. Donc tout part de là, il faut qu’on soit très vigilants sur cette prévention contre la chute ;

– autre moment important : la dénutrition. Là aussi il faut être vigilant sur la bonne alimentation quotidienne de nos aînés à domicile.

Pour clore un peu tout cela, il faut qu’on maintienne de façon générale la santé à domicile : cela passe par un apport de solutions avec des nouvelles technologies, pour s’assurer d’un certain nombre de constantes et être dans l’anticipation, avec la possibilité de détecter les signaux faibles, pour nous alerter, comme le propose Telegrafik avec son Intelligence Artificielle pour repérer des fragilités.

Il y a donc cet important volet Prévention, et c’est vrai que l’Ehpad est également un endroit vivant, ce n’est pas forcément parce qu’on rentre dans l’Ehpad qu’on y reste de façon définitive […], il y a aussi un certain nombre de personnes qu’on va accompagner de façon thérapeutique, qui vont pouvoir rentrer à domicile, c’est dans nos objectifs. Certaines personnes viennent de façon très temporaire, en relais aux familles lors d’un temps particulier, par exemple lors des vacances. Ces hébergements temporaires permettent aussi aux ainés de découvrir l’EHPAD d’aujourd’hui, de s’y familiariser.”

Les avantages de l’Ehpad traditionnel permettent de prendre en charge les personnes nécessitant un suivi constant par des professionnels. Cependant, les personnes sont souvent réticentes à quitter leur quotidien et les structures sont parfois loin de chez elles, de leurs familles et de leurs proches. Aujourd’hui grâce à l’émergence des solutions connectées et grâce aux structures qui permettent davantage de coordination entre aides soignants, médecins, soins infirmiers, il est possible pour les bénéficiaires éligibles d’avoir tous les avantages de l’Ehpad, à son domicile ! 

N’hésitez pas à nous contacter pour répondre à vos questions et étudier avec vous votre besoin :

05 82 95 50 52 ou contact@telegrafik.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *