Toulouse : des seniors isolés testent la maison connectée

Article paru le lundi 14 septembre 2015, Auteur : Olivier Lebrun

Des capteurs installés dans leur logement surveillent leurs moindres faits et gestes. A l’Union près de Toulouse, cinq personnes âgées expérimentent le système « Otono-me ». Reportage, alors que ce mardi le projet de loi sur « l’adaptation de la société au vieillissement » revient à l’Assemblée.

Alors que l’Assemblée Nationale examine en deuxième lecture, à partir de ce mardi 15 septembre 2015, le projet de loi sur « l’adaptation de la société au vieillissement », on parle d’une enveloppe de 375 millions d’euros pour aider au maintien à domicile des personnes âgées, avec des aides financières pour équiper les logements en systèmes de télésurveillance. A L’Union près de Toulouse, on expérimente la maison connectée. Des capteurs ont été installés au domicile de personnes âgées isolées, en cas de chutes ou de comportement anormal, ils alertent les proches ou une plateforme d’assistance.

A L’Union, une commune touchée par le vieillissement de ses habitants, 15% de la population a plus de 75 ans, et l’objectif est de sécuriser le maintien à domicile des personnes âgées isolées.

Pour la personne âgée, plus besoin d’appuyer sur un bouton en cas de danger, ce nouveau système intuitif va plus loin que le traditionnel médaillon de téléassistance. Carole Zisa-Garat, la présidente de la start-up toulousaine Telegrafik a mis au point cette maison connectée.

Otonome, le service d'alerte pour personnes fragilisées à leur domicile - Radio France
Otono-me, le service d’alerte pour personnes fragilisées à leur domicile © Radio France – Olivier Lebrun

[…]

 

Lien vers l’article complet : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *