Vieillir plus autonome avec Telegrafik

Article paru le 2 décembre 2018, Auteur : Jean-Luc Martinez

Une partie de la performante équipe de Telegrafik autour de sa présidente Carole Zisa-Garat./ Photo DDM.

Déjà lauréate du concours d’innovation numérique BPI France en 2017, la start-up columérine Telegrafik vient de recevoir le prix des objets connectés du concours Futurapolis Le Point. Cette distinction récompense un parcours récent mais concluant au service de l’autonomie des personnes âgées.

«Notre objectif est de repousser de 12 à 18 mois l’intégration d’une maison de retraite», explique Carole Zisa-Garat, à la tête de la jeune société qui emploie 15 personnes dans les locaux de la Semidias au Perget et dans son antenne parisienne. «Une fois que les personnes sont dans une structure, nous veillons aussi sur elles en cas de chute ou de changement de comportement».

Grâce au service de téléassistance Otono-me, la start-up met l’intelligence artificielle au service de l’humain. Une vigilance bienveillante qui détecte des anomalies et prévient les proches des personnes concernées ou les secours si nécessaire. Des capteurs installés dans les pièces du logement alertent un opérateur qui se trouve en permanence dans un centre d’écoute et de surveillance. Grâce à un interphone, un échange verbal peut même avoir lieu sans que la personne ne dispose de téléphone sur elle.

[…]

Lire l’article complet ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *