Communiqué de presse : Silver Economie – Etude « le bien vieillir en Résidences Seniors et à Domicile – Quelles technologies innovantes pour quelle valeur ajoutée ? »

Cette étude met en avant la valeur ajoutée apportée par les solutions technologiques tant pour les professionnels que pour les familles, et souligne leur complémentarité aux moyens humains déjà à disposition des seniors.  83% des seniors déclarent se sentir plus rassurés.  Les proches gagnent en sérénité au quotidien.

L’étude a porté sur 3 années d’exercices, et un échantillon représentatif de bénéficiaires répartis sur tout le territoire français. Elle dresse un retour d’expérience concret et éclairant pour les acteurs du Bien Vieillir.

« L’objectif est de fournir des éléments de réponses à ce grand enjeu de société qu’est le vieillissement : Comment mieux accompagner les personnes âgées tout au long de leur vieillissement et soutenir dans leur travail les professionnels du secteur, à l’aide des technologies innovantes ? », explique Carole Zisa-Garat, Présidente de Telegrafik.

Ce document synthétise les enjeux propres au vieillissement des seniors, fait le tour des solutions technologiques existantes à ce jour et présente l’appropriation de ces dispositifs par les bénéficiaires mais aussi leurs familles.

Des témoignages clients et partenaires à l’appui

Les enquêtes de satisfaction menées auprès des bénéficiaires équipés et les données chiffrées recueillies dans le cadre de cette étude ont permis de recenser les différents avantages des solutions connectées au service des seniors : réagir rapidement en cas de chute, décaler le départ en EHPAD, prévenir les dégradations de l’état de santé du bénéficiaire et le plus important sauver des vies.

Des partenaires de l’entreprise ont participé à cette enquête pour témoigner de leur expérience avec Telegrafik et expliquer l’apport des solutions connectées à leur activité. « Les mentalités évoluent, nos jeunes vieux d’aujourd’hui seront nos vieux de demain, ce sont des personnes habituées à toutes les nouvelles technologies et donc plus demandeurs de ce type de solutions. », explique Sandrine Taffary, IDEC à l’EHPAD Saint Louis.