Si ces questions se posent, c’est souvent que la perte d’autonomie pointe le bout de son nez.

Quels sont alors les éléments à prendre en compte pour faire le bon choix ?

  1. Rester à domicile le plus longtemps possible

C’est souvent la solution qui est privilégiée par les familles, dans le cas où la personne conserve une autonomie suffisante.

Il est souvent nécessaire de faire appel à des auxiliaires de vie ou des aides ménagères, qui pourront :
– faciliter le lever, le coucher, la toilette, les soins d’hygiène (à l’exclusion des soins infirmiers),
– ou encore assurer la préparation et la prise des repas, les travaux ménagers.

Il convient également de se doter d’une téléalarme ou d’une téléassistance. Si la personne vit seule notamment : ainsi elle sera secourue en cas de problème.

La téléassistance pourra soit consister en un médaillon d’appel simple, adapté aux personnes pensant régulièrement à le porter, soit en un dispositif plus sécurisant comme le service Otono-me, qui permet aux proches de veiller à distance, et d’intervenir en cas de problème même si la personne n’est pas en mesure de donner l’alerte.

 

  1. Opter pour une résidence pour seniors

Il est conseillé de ne pas attendre trop tard pour prévoir un déménagement en résidence pour seniors, de façon à pouvoir s’adapter à ce nouvel environnement, et à avoir conservé un niveau d’autonomie suffisant (il faudra être soit autonome, soit en légère perte d’autonomie).

Ces résidences peuvent répondre à différents souhaits ou besoins :
– se rapprocher de ses enfants,
– gagner en confort et en sécurité,
– rompre la solitude,
– bénéficier de services dédiés aux personnes âgées.

Une résidence n’est pas médicalisée, et les résidents vivent dans des logements privatifs, de façon autonome.

En résidence pour seniors, la personne âgée bénéficie des avantages d’une structure adaptée au vieillissement (logement aménagé pour prévenir les chutes, services de proximité), sans les contraintes de la vie en collectivité.

Il existe principalement deux types de résidences :

  • les résidences autonomie, gérées le plus souvent par les Centres communaux d’action sociale (CCAS).
  • Les résidences services, plus onéreuses.

En résidence comme à domicile, pourront être mis en place les différents services d’aide à la personne et de téléassistance nécessaires au confort et au bien être de la personne âgée.

A noter : certaines résidences proposent le service Otono-me à tous leurs résidents !

 

  1. Entrer en maison de retraite

Le choix entre l’installation en résidence pour seniors et l’entrée en maison de retraite dépend avant tout de l’état de santé de la personne âgée.

En cas de perte d’autonomie, ce sont les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) qui seront indiqués.

Le site Logement-seniors.com référence l’ensemble des solutions d’hébergement pour personnes âgées (maisons de retraite, résidence seniors, colocation entre seniors ou intergénérationnelle, hébergement familial…) proches de chez vous.  Ce site a vocation à vous informer et à vous guider dans vos recherches. Les différents dossiers et calculettes vous informent sur les points d’intérêt des seniors et de leur proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.